Curriculum vitae du Dr. Vinciane Biernaux

Remarque préalable : je suis désolée je n’ai jamais gardé aucune référence de mes formations ni les dates, veuillez m’en excuser, j’étais persuadée que cela n’intéresserait que moi, je n’ai jamais pensé que je ferais un CV

Mes études primaires ont été merveilleuses, j’ai eu la chance d’aller en enseignement de type Freinet et mes institutrices m’ont transmis le plaisir d’apprendre.  Mon plus grand défaut et ma plus belle qualité, la curiosité, ont été nourris pendant ces années incroyables.

J’ai passé (et réussi) l’examen d’entrée en Polytechnique en 1988 (ULB), j’adorais les mathématiques (j’ai pris l’option latin-mathématique avec 11 heures de math par semaine en dernière année de secondaire à Fernand Blum) et je l’ai fait par plaisir.  J’étais arrivée la même année ou la précédente en finale belge des Olympiades de math.

Diplômée en 1995 avec grande distinction (première de promotion en 1er ou 2ème doctorat) à l’ULB en Médecine.

Mon concours de Gynécologie n’a pas été un long fleuve tranquille : je suis arrivée avant-dernière du classement final (alors que j’étais première ex-aequo avec le Dr Buxant), je n’ai pas fait preuve de diplomatie et j’ai revendiqué mon féminisme au mauvais moment (lors des interviews) à une époque où tous les chefs de service étaient encore des hommes ; cette année-là en plus, le jury avait spécialement mentionné qu’il allait respecter l’égalité homme-femme, ce qui signifiait que les hommes étaient privilégiés face à une femme.

J’ai effectué mon post-graduat à l’hôpital de Braine l’Alleud (les deux premières années) dans une atmosphère conviviale sous la direction du regretté Dr Wesel et j’ai terminé les trois dernières années à Erasme : une année en PMA et j’ai ensuite fait énormément d’échographies en radiologie chapeautée par les Drs Rypens et Avni.

Parallèlement à mes activités de post-graduat, je travaillais dans une salle d’escalade à Bruxelles.

J’ai complété ma formation de base en gynécologie par plusieurs diplômes et certificats tant en France qu’en Belgique (UCL principalement) :

  • DIU d’échographie en France
  • DU de diagnostic anténatal
  • Certificat d’échographie UCL
  • Certificat de médecine maternelle prénatale UCL
  • Cursus de gynécologie psychosomatique Paris IX (Pr Mimoun) pendant 5 ans
  • Equivalence de doctorat en Médecine chinoise traditionnelle (European Shanghai College)
  • Formation en médecine environnementale (2023-2024)
  • Formation en communication thérapeutique (CHIREC 2023)
  • ….

J’ai suivi des modules en homéopathie (option gynéco et obstétrique) et je suis familière avec la médecine fonctionnelle et nutrithérapie.

Pour l’instant, j’étudie et je lis beaucoup sur les fascias et la Douleur chronique (je suis membre de Convergences PP) en général : prise de sang, prise en charge multidisciplinaire et diététique, je me familiarise avec le CBD et son usage.

J’ai beaucoup lu sur l’anthropologie et en éthologie dans le cadre de mon back ground en psychosomatique, ainsi qu’en sexologie et en psychologie positive.

En dehors du monde médical, j’ai travaillé plusieurs années comme médical et paramédical sur le Grand Raid de la Réunion (ultra-trail) et sur la Corrida à Bruxelles (course à pied).

Je suis par ailleurs professeur de Yoga (Yoga Alliance), praticienne en ostéo-thai.

J’ai aussi une formation en sonothérapie et en gong.
Ma plus grande qualité : la curiosité.
J’essaie d’être bienveillante et de ne pas (pré) juger.
Mon plus grand défaut : la curiosité (qui me disperse dans tous les sens) et l’impatience.

Dr Vinciane Biernaux
contact@vincianebiernaux.be

Le texte est de Vinciane Biernaux. Si vous l’utilisez, merci de créditer l’auteur.